BIENVENUE

sur le site de la Plateforme Agroécologie

Accompagner les acteurs du territoire aux changements de pratiques dans une démarche agroécologique

ENVIRONNEMENT

L’agroécologie est un socle fondamental de l’EPLEFPA qui doit permettre de développer des outils et de fédérer les acteurs au service de ses valeurs.

L’agroécologie comprend un ensemble de principes qui visent à concevoir des systèmes de production viables, vivables et équitables en s’appuyant sur les fonctionnalités des écosystèmes, en diminuant les pressions sur l’environnement et préservant les ressources naturelles.

Ces principes appliqués au développement s’accompagnent nécessairement d’une approche horizontale et territoriale, visant notamment à favoriser les interactions entre les agriculteurs et les apprenants au cœur du dispositif, et faisant intervenir des acteurs locaux de développement qui portent et animent des groupes d’agriculteurs.

ÉVOLUTION

Nous entendons mettre en œuvre un service au territoire en portant les missions de l’enseignement agricole publique : la formation, l’expérimentation et l’animation.

Notre philosophie s’inscrit dans la rencontre des enjeux des acteurs du territoire afin de co-construire un nouveau modèle agricole durable et agroécologique, qui garantit l’insertion professionnelle et la valorisation d’un territoire dans toutes ses composantes

TRANSFERT

Le changement de pratiques agricoles viendra nécessairement des agriculteurs, mais la transition agroécologique s’accompagne d’un mouvement de tout un système d’acteurs  des filières, des territoires, des consommateurs et de la société.

PRODUCTION

Nous voulons promouvoir et développer l’agroécologie dans une vision pratique et pragmatique :

C’est en accompagnant la mise en œuvre de pratiques avec les agriculteurs/trices dans leurs exploitations que nous développerons des savoirs et des savoir-faire, pratiques et locaux, qui répondent à leurs besoins.

C’est en favorisant la mise en relation entre les agriculteurs, les conseillers, les futurs acteurs, et en mobilisant les acteurs de développement qui portent et animent des groupes d’agriculteurs, que la diffusion des pratiques sera la plus efficace et durable