La qualité de  l’eau destinée à la consommation humaine doit répondre à des normes en termes de concentrations maximales :

Nitrates

50 mg/L

Chaque substance phytosanitaire

0.1 µg/L

Cumul des substances phytosanitaires

0.5 µg/L

essai couvert en inter-rang de vignes
(hiver 2017-2018)

Le Plan d’Action Territorial d’Estang, Késako ?

Le Syndicat des Eaux des Territoires d’Armagnac (SETA), en charge du captage, de l’assainissement et de la distribution de l’eau sur 14 communes, a souhaité mettre en place un PAT (Plan d’Action Territorial) de 5 ans (2018-2022) afin d’atteindre les objectifs en matière de qualité de l’eau tout en maintenant un tissu d’exploitations et de production sur ce territoire rural.

Les exploitations, pour la plupart de taille petite à moyenne, présentent des ateliers en vigne, en grandes cultures et, pour certaines, un atelier bovin. L’amélioration des pratiques passera par l’amélioration de la technicité, et aussi, nécessairement, par des stratégies de production mieux adaptées aux potentiels locaux et mieux valorisées. C’est pourquoi le Plan d’Action Territorial doit servir plus largement, via l’implication d’acteurs du territoire et des filières, à mieux valoriser les démarches des agriculteurs (identification de produits de qualité, nouveaux débouchés, etc.).

Un poste de conseiller-coordinateur a été créé au sein du SETA afin d’accompagner et suivre les projets des exploitations en cohérence avec le Plan d’Action Territorial.

Le PAT Estang et nous :

La Plateforme Agroécologie a été sollicitée pour la construction et la rédaction du PAT Estang 2018-2022. Sur la période 2016 – 2017, elle assure l’animation du volet agricole afin de maintenir la dynamique du groupe d’agriculteurs issue du 1er PAT Estang 2011-2015.

En partenariat avec :

 

Action soutenue par :